Naturellement, lorsqu’arrivent les vacances on pense toujours sortir de la ville et changer d’air. Si certains privilégieront la montagne, d’autres se rueront vers la plage pour profiter de la mer et de ses bienfaits. Les sports nautiques constituent une bonne raison de choisir le bord de la mer pour l’été surtout si on veut garder la forme et déstresser. Après tout, les vacances sont faites pour ça.

Les essentiels à ne pas oublier pour partir à la plage

Bien que certains préfèrent le faire à l’improviste, il est toujours préférable de préparer ses vacances. On peut éviter ainsi des situations désagréables. Avant de partir, il faut déjà faire une liste de ce dont on a besoin. La trousse de toilette, la trousse de secours et les batteries de rechange pour les appareils constituent des essentiels de voyage. On n’oublie évidemment pas les vêtements de rechange.

Il est aussi plus judicieux de prévoir l’itinéraire. Cela diminue l’effet de surprise cependant cela s’avère très utile surtout si on veut réserver les places de voyage ou les chambres d’hôtels.

Quels sports pratiquer en bord de mer ?

Un tour de planche à voile au gré du vent

La planche à voile ou le windsurf est un sport bien connu de tous. Se laisser glisser sur la mer en se laissant trainer par la force du vent procure une sensation de liberté. En plus, lorsque le véliplanchiste essaie de tenir l’équilibre sur sa planche tout en agrippant sa voile, il fait travailler tous ses muscles. Ce qui fait de ce sport un sport excellent pour gagner en endurance.

Essayer le flyboard

Aujourd’hui, le flyboard est un sport extrême très apprécié par les amateurs d’adrénaline. Créé en 2011 par Francky Zapata, il s’agit d’un sport nautique où l’on se laisse projeter à une quinzaine de mètres de la surface de la mer grâce à un système de pression d’eau. D’’autres aiment utiliser l’appareil pour se propulser sous l’eau.

Le jet-ski pour les fans de vitesse

Le jet est l’équivalent de la moto sur mer, d’où son nom motomarine. En solo ou en duo, lancez-vous à pleine vitesse sur les vagues mais attention de ne pas aller trop loin. Toutefois, si la puissance du jet-ski dépasse les 6CV, il faut soit un permis côtier soit un permis fluvial. De plus, il faut avoir connaissance du code maritime et du comportement de la mer pour plus de sécurité.

Faire ses débuts en kitesurf

Debout sur une planche, et se laissant se faire tirer par son cerf-volant rappelant la forme d’un tacos, il se laissera emporter sur les vagues en essayant de faire quelques figures. Contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas un sport qui nécessite une grande force au niveau des bras. Pour en avoir le cœur net, demandez à des professionnels tels que Nicolas Dupuis, fondateur du Varatraza Wind Club, la première école de kitesurf à Madagascar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici