Riche, variée et savoureuse, la gastronomie africaine reste peu connue sur le plan international. Et pourtant, en France, de plus en plus de jeunes s’acharnent à promouvoir cette cuisine originale. Elle compte de nombreuses spécialités, à l’image de la grandeur du continent.

Les particularités de la gastronomie africaine

Qu’elle soit sénégalaise, ivoirienne, congolaise, ou autre, c’est une cuisine exotique qui présente diverses particularités.

La première chose qui vient à l’esprit, lorsque l’on parle de gastronomie africaine, ce sont les épices. La plupart des plats ont des saveurs épicées. Bien que les recettes africaines sont élaborées avec des ingrédients authentiques ; Les plats sont toujours rehaussés par différentes épices comme le poivre intense, la vanille, la cannelle ou encore le fenugrec.

Après les épices, l’élément qui ne peut être séparé de la gastronomie africaine est la sauce. Les aliments de base (riz, foufous, couscous) sont essentiellement accompagnés de sauce. Très souvent, les sauces sont concoctées à base de feuilles (patate, manioc, etc.) ou bien de viande et de volaille.

Et non seulement les saveurs africaines sont succulentes mais elles sont aussi un régal pour les yeux. En effet, le dynamisme de la culture africaine se traduit dans ses divers plats très colorés (rouge, vert, jaune, etc.)

Les plats typiques africains

Les recettes de la cuisine africaine sont surtout traditionnelles et très diversifiées. Chaque pays de l’Afrique a sa spécialité, en voici quelques-unes des plus connues :

Le couscous

Originaire du Maghreb, il fait partie des plats préférés des français. Le couscous peut être dégusté de nombreuses façons : avec de la viande (agneau, poulet, mouton), du poisson et est accompagné de plusieurs variétés de légumes comme la carotte et le poivron.

Le yassa

Ce plat typique du Sénégal est principalement élaboré avec du poulet, mariné dans un mélange de jus de citrons, d’oignons, de moutarde et d’un cube de bouillon. Le poulet est ensuite grillé et mijoté avec la marinade, plus quelques carottes, poivrons et ail. Le tout est servi avec du riz. Parfois, le poulet est remplacé par du poisson.

Le mafé

Venant d’Afrique subsaharienne, c’est une recette à la sauce d’arachides dans lequel on a mijoté en ragout du bœuf avec des carottes, des navets, des oignons, …

Le soukouya

Une recette de viandes grillées, utilisant plusieurs épices tels le paprika, gingembre, poivre de Cayenne, etc. C’est un plat populaire au Cameroun, au Nigéria ou encore au Ghana.

L’alloco

Un accompagnement fait de bananes plantains frites, très apprécié dans l’Afrique de l’Ouest mais aussi l’Afrique centrale.

La tendance de la gastronomie africaine

Aujourd’hui, la cuisine africaine prend son envol grâce à la prise de conscience de certains jeunes. Elle est de plus en plus représentée en Europe, plus particulièrement en France par le biais de festivals gastronomiques. Par exemple, lors du « Village international de la gastronomie » qui s’est tenu dans la capitale, en mars dernier.

On peut, désormais, apercevoir et surtout goûter aux spécialités africaines grâce à des food trucks qui proposent des plats typiquement africains. Et depuis quelques années, des produits africains, comme le chocolat ivoirien, les pots d’apéro africain, remplissent les épiceries fines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici